Privilégier ou opter pour la location

Certaines personnes pensent que devenir propriétaire leur permettra d’économiser le loyer et de réduire l’impôt sur le revenu en incluant les intérêts sur les dettes hypothécaires. Cette idée n’est pas tout à fait juste, contrairement à d’autres pays, la Suisse prend en compte un revenu locatif dans la déclaration d’impôt du/des propriétaire(s) même si aucun loyer n’est réellement perçu du fait que le logement était occupé ou non par le(s) propriétaires, cette approche pratique des autorité fiscales automatiquement l’impôt sur le revenu.

Devenir propriétaire n’est pas toujours un projet fiscalement avantageux pour les acquéreurs. L’administration fiscale calcule le revenu locatif pour les biens occupés par le(s) propriétaire(s) en suisse en fonction de la superficie, de la localisation et de la valeur fiscale. Ce revenu locatif ajouté au fait que vous êtes propriétaire correspond généralement au loyer que vous devriez payer, cela nous ramène au point de départ de l’impôt sur le revenu avant l’achat d’un bien immobilier. Autrement dit, si vous décidez d’acheter le même appartement que vous occupez actuellement, la charge fiscale que vous payez en plus correspond plus ou moins au loyer que vous payez en tant que locataire.

L’achat d’un bien immobilier nécessite une étude fiscale approfondie, il existe certaine approche que vous pouvez adopter qui vous permettent de payer moins d’impôt même si vous êtes propriétaire de biens immobilier en suisse ou à l’étranger.